Pixabay - ManuelPacheco
Bébé

Les laits hypoallergéniques dangereux pour les bébés ?

Les parents sont nombreux à faire le choix de nourrir leurs bébés avec des préparations hypoallergéniques pour préserver leur santé. Mais en réalité, il semble que ces aliments soient dangereux pour les plus petits qui ne souffrent pas d’allergie. En optant pour un lait hypoallergénique, on ne préserve pas son enfant !

Des preuves avancées

La revue américaine Pediatric Allergy and Immunology vient de publier des travaux d’organismes de recherches qui ont été conjointement menés par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Ces derniers se sont intéressés aux laits hypoallergéniques bien souvent donnés aux nourrissons, parfois dès leur naissance.

On apprend que ces préparations hypoallergéniques sont faites pour les bébés qui souffrent d’allergies. Or, si on en donne à ceux qui n’ont aucune allergie, on prend des risques. En effet, le bébé est alors fragilisé et peut développer dans les années à venir des sifflements et des allergies alimentaires. Donc, les préparations hypoallergéniques qui sont censés éviter aux enfants de développer des allergies plus tard ne sont pas aussi efficaces qu’on ne le pense !

Un danger réel

Le lait hypoallergénique est recommandé pour les bébés qui sont allergiques dès leur naissance. Ces produits contiennent du lait de vache et des petits morceaux dans le but de réduire l’effet potentiellement allergène des protéines de lait. Malheureusement, les effets escomptés ne sont pas ceux espérés. On peut ainsi lire dans cette étude : « Peu de données sont disponibles sur leur influence dans la prévention des allergies en conditions réelles d’utilisation. Et certaines sociétés de pédiatrie comme la société américaine de pédiatrie et la société suisse de pédiatrie ont récemment retiré leur recommandation vis-à-vis de ces préparations infantiles. »

L’étude a été menée auprès de 15 000 enfants entre leur naissance et le second anniversaire. Non seulement les produits ne sont pas efficaces par rapport aux laits infantiles classiques, mais en plus, ils semblent exposer les enfants à risque plus élevé de sifflements respiratoires et d’allergies alimentaires.

L’étude devrait se poursuivre pour tenter d’apporter des preuves complémentaires et scientifiques. Voilà qui fait tout de même réfléchir…





Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline