Pixabay - joffi
Bébé

Comment calmer les pleurs d’un bébé la nuit ?

Votre bébé se réveille la nuit et pleure ? Ce comportement n’a rien d’anormal mais peut vous fatiguer à outrance. Alors comment faire pour apaiser votre enfant rapidement et efficacement ? Quelles sont les méthodes pour le rassurer et l’aider à se rendormir ? Faisons le point.

Les larmes la nuit

Lorsqu’un enfant pleure la nuit, les raisons sont multiples. Bien souvent, les parents pensent en premier lieu à la faim, ce qui est généralement vrai chez le nourrisson. Mais lorsqu’ils grandissent, les bébés ont tendance à pleurer à cause du froid, d’une douleur comme un trouble digestif, d’un inconfort ou encore d’une peur. Cette dernière peut être liée à l’obscurité ou à un cauchemar.

Aussi, c’est finalement avant l’heure du coucher qu’il va falloir veiller à certaines choses pour que votre bébé puisse passer une bonne nuit. Il faut éviter par exemple les doudous et les couvertures qui pourraient perturber son sommeil. Il est également important de diminuer la température de la chambre aux alentours de 18° C. Et n’oubliez surtout pas d’aérer la chambre durant la journée pour le confort optimal de votre enfant.

Pixabay – ahmetfurkanonat

Les pleurs nocturnes

Lorsqu’un bébé pleure, il faut éviter de vous précipiter dans la chambre. Quelques secondes peuvent parfois suffire à calmer le nourrisson seul et ainsi à l’aider à retrouver le sommeil sans être dans les bras. Si les pleurs se poursuivent, il faut intervenir et vérifier le confort de l’enfant. Avant de le prendre dans vos bras, parlez lui et rappelez-lui l’objectif de ce moment : retrouver le sommeil rapidement pour être en forme le lendemain.

Il arrive parfois qu’un enfant pleure dans son sommeil. Ce qui inquiète généralement grandement les parents. Il s’agit souvent de terreurs nocturnes qui ne sont pas dangereuses. Il est recommandé de laisser l’enfant se calmer seul sans intervenir. Cependant, lorsque ces crises durent, il va falloir réveiller l’enfant, le calmer, et l’aider à se rendormir en le rassurant au maximum.

Les pleures de la nuit sont sans aucun doute les plus difficiles à gérer pour les parents. Ils ont différentes causes, et il faut tenter d’identifier la bonne pour calmer le petit.

Source :

Magic Maman





Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline