La fécondation - Crédits photo : Thought Co
Actualités

Parlons-en : l’asthénospermie, ou l’une des causes fréquentes d’infertilité du couple (Partie 2)

AlloFamille évolue et innove enfin en lançant une rubrique inédite baptisée « Parlons-en ». En effet, après avoir remarqué avec insistance certaines de nos lectrices et même des lecteurs poser mille et une questions en commentaires et inhérentes à un sujet en particulier, nous avons décidé de vous entretenir une fois par jour, par semaine, par mois sur ce dernier afin d’améliorer votre compréhension du corps humain, de la conception, la grossesse, la famille, les enfants. Dans cette seconde partie traitant de l’asthénospermie, nous parlerons des causes, du diagnostic et du traitement de cette maladie.

Les causes de l’asthénospermie

Les causes d’asthénospermie sont assez mal connues. Cependant, des hypothèses sont avancées pour l’expliquer. Notamment la fièvre et les affections ou infections du tractus génito-urinaire de l’homme. Parmi lesquelles le varicocèle, la cryptorchidie troubles de l’éjaculation et les troubles hormonaux.

Comment diagnostique-t-on l’asthénospermie ?

En général, l’asthénospermie est découverte de manière fortuite suite à une consultation conjointe d’un couple pour infertilité. Pour rappel l’infertilité est définie selon l’OMS comme étant l’absence de conception au-delà de 12 mois de rapports sexuels non protégés entre deux conjoints. Une fois l’infertilité détectée par le couple, ce dernier sera forcément appelé à consulter un médecin. Celui-ci prescrira quelques examens, dont un spermogramme.

Fécondation in vivo – Crédits photo : Pixabay

Le spermogramme étudie quantitativement et qualitativement les éléments contenu dans le sperme et le fluide lui-même. Parmi les éléments étudiés par le spermogramme on trouve notamment la mobilité des spermatozoïdes. Une fois l’asthénospermie diagnostiquée, quel peut être le traitement ?

Quel traitement pour l’asthénospermie ?

En règle générale, le seul et unique traitement connu et efficace disponible à ce jour pour permettre aux couples dont l’homme souffre d’asthénospermie de procréer, est la FIV. Ou fécondation in vitro. Cela tombe d’ailleurs bien puisque nous en parlions dernièrement. Pour en savoir plus à ce sujet, suivez tout simplement ce lien.

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +