L'appendicite - Crédits photo : YouTube
ActualitésMaman

Crise d’appendicite durant la grossesse : mythe ou réalité ?

La crise d’appendicite est une urgence chirurgicale qui si elle n’est pas traitée, peut déboucher sur un nombre incalculable de complications. Cependant d’ordinaire nombreuses sont celles à penser à tort que le fait d’être enceinte les protège d’une crise d’appendicite. Et pourtant même avec un bébé en cours de gestation, il peut arriver d’en faire une. Comment la reconnaître ? Quels risques pour la mère et son enfant ? Quel traitement ?

Au fait c’est quoi la crise d’appendicite ?

Elle est définie comme étant une la manifestation physique d’une inflammation ou d’une infection de l’appendice. Cet organe annexe du tube digestif joue un rôle vestigial bactérien. C’est-à-dire qu’il joue le rôle de réserve à bonnes bactéries du tube digestif. Il peut arriver qu’il s’enflamme ou s’infecte ce qui créé une vive douleur presque indescriptible, et qui résiste à la quasi-totalité des anti-douleurs usuels.

L’appendice es situé à la jonction entre l’intestin grêle et le colon. Bien que les causes de son inflammation demeurent floues pour la société savante, le seul traitement est chirurgical. L’intervention s’appelle d’ailleurs appendicectomie.

Comment reconnaître une crise d’appendicite ?

Le maître symptôme de la crise d’appendicite est la douleur. Soit une vive douleur localisée dans l’hypocondre droit de l’abdomen, qui résiste aux antalgiques usuels et n’est calmée ni par le changement de position, ni par l’arrêt de l’alimentation. Cette douleur peut être accompagnée de vomissements, de nausées et même d’une perte d’appétit, des ballonnements ou des diarrhées, voire une constipation.

Les symptômes d’une appendicite – Crédits photo : YouTube

Comment diagnostiquer la crise d’appendicite ?

Le diagnostic d’une crise d’appendicite est assez complexe, surtout chez la femme enceinte. Cependant, en cas de présence des symptômes cités plus haut, le médecin aura recours à des bilans qui lui confirmeront l’inflammation de l’appendice. Comme évoqué plus haut, un seul traitement demeure à ce jour réellement efficace : l’appendicectomie.

Source :

Magic Maman

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline