Source : Pixabay. Une faille au niveau du Messenger Kids de Facebook.
ActualitésEnfant

Une faille dans l’application Facebook Messenger Kids permet aux enfants de discuter avec des utilisateurs non approuvés

Facebook a récemment déclaré qu’une erreur technique avait permis à des milliers d’enfants qui utilisaient l’application de messagerie de la société pour les enfants de rejoindre des discussions de groupe avec des personnes non approuvées par leurs parents.

L’application, appelée Messenger Kids, permet aux enfants de 6 à 12 ans d’envoyer des messages et de dialoguer par vidéo avec des membres de la famille et des amis acceptés par leurs parents. Par exemple, une fille qui utilise l’application peut rejoindre des discussions de groupe si elle avait été invitée par un ami approuvé par ses parents.

Les détails de cette faille

En raison de la faille, ces discussions de groupe pourraient également inclure des utilisateurs qui n’ont pas été autorisés par les parents de la fille. Facebook a cependant déclaré que les membres de ces discussions de groupe avaient été approuvés par les parents de l’ami.

Ci-après les détails de cette nouvelle en anglais :

Le porte-parole de Facebook a indiqué qu’ils ont récemment notifié à certains parents d’utilisateurs de l’application une erreur technique qui aurait affecté un petit nombre de discussions de groupe. Ils ont désactivé les chats affectés et fourni aux parents des ressources supplémentaires sur Messenger Kids et sur la sécurité en ligne.

Un outil lancé en 2017

Facebook cherche encore à déterminer la manière dont l’erreur s’était produite. On ne sait pas encore depuis combien de temps le bug était présent dans l’application. Elle a fait l’objet de controverses depuis son lancement en décembre 2017.

Des groupes de défense des enfants ont maintes fois exhorté Facebook à la fermer. Le géant américain n’a pas partagé combien de personnes utilisent Messenger Kids. En décembre, la société d’études de marché Sensor Tower a estimé que l’application avait été installée par 2,8 millions d’utilisateurs au Pérou, en Thaïlande, au Mexique, au Canada et aux États-Unis.

Source :

CNET

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline