ActualitésFamille

L’asthme allergique gagne du terrain en France, topic sur cette maladie

Évoluant par poussées et crises et caractérisé par l’inflammation continue des voies respiratoires sous-glottiques, l’asthme est l’une des maladies les plus repandues en France et dans le monde. Bien traitée elle peut facilement être maîtrisée, même si on n’en guérit jamais. Cependant c’est une forme plus grave de cette maladie qui connaît en ce moment une résurgence fracassante dans l’Hexagone. Voici un bref topic sur l’asthme allergique.

Comment se manifeste l’asthme allergique ?

En général l’asthme allergique connaît les mêmes manifestations qu’un asthme simple. Seuls les mécanismes mis en jeu sont différents. Dans l’asthme allergique en effet, les voies respiratoires du sujet atteint subissent une réaction d’hypersensibilité exacerbée par la présence dans l’environnement du sujet d’allergènes enduisant la crise.

Comme pour l’asthme simple, les manifestations sont essentiellement une gêne respiratoire. Le sujet ressentira comme si sa respiration “se coupait”. Un sifflement à la respiration et une toux sèche peuvent également faire partie des symptômes présentés par le sujet.

Mécanisme de l’asthme – Crédits photo : Wikimedia Commons

Tout en sachant que le diagnostic de cette maladie est purement clinique. En présence des symptômes au-delà de trois crises par an.

Comment prévenir l’asthme allergique ?

Comme pour toute réaction allergique, L asthme allergique peut être prévenu en évitant d’être en contact avec des allergènes.

Ces allergènes peuvent être des moisissures, acariens, pollens ou poils d’animaux. Chiens et chats en tête de liste. Il est aussi possible pour garder son environnement exempt de tout allergène de laver les draps à 60° C, et aérer au moins 1 H par jour les pièces de la maison.

Comment traite-t-On l’asthme allergique ?

Il peut arriver malgré toutes les précautions prises pour éviter les allergènes, que l’on développé un asthme allergique. Dès lors un traitement médicamenteux est nécessaire et à base de bronchodilatateurs. Un traitement symptomatique lié à la fièvre ou l’asthenie peut lui aussi être indiqué en supplémentation.

Toutefois, dans la mesure où vous reconnaissez les symptômes évoqués plus haut chez votre enfant n’essayez en aucun cas de le traiter vous-même à la maison, la prise en charge peut en effet nécessiter une hospitalisation.

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline