ActualitésFamille

La varicelle sévit déjà dans 12 régions, l’épidémie est officielle !

Avec 12 régions touchées dont 5 en forte alerte, la France vit une nouvelle épidémie de varicelle en ce moment. La maladie qui touche aussi bien les jeunes que les vieux s’étend à vitesse grand V sur l’étendue du territoire national, et concerne désormais 34 habitants sur 100 000. C’est un peu de 4 nouveaux pour 100 000 habitants supplémentaires comparé à la semaine dernière.

La varicelle est partout, elle sévit partout ou presque

Avec des foyers de contagion identifiés, la varicelle fait partie des maladies dont la propagation fut la plus rapide en France. En effet, les régions les plus touchées par cette épidémie sont les Pays de la Loire avec 137 cas pour 100 000 habitants. Suivis par l’Ile-de-France avec 56 cas, le Grand Est avec 56 cas, les Hauts-de-France avec 56 cas et l’Occitanie avec 41 cas.

7 régions ont un taux d’incidence modéré et surtout aidé par les politiques sanitaires qui y ont été décrétées au début de l’épidémie. Il s’agit du Centre-Val de Loire, de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Nouvelle-Aquitaine ou la Normandie, la Bourgogne-Franche-Comté, la Corse et l’Auvergne-Rhône-Alpes qui cumulent respectivement 30, 29, 28, 27, 26 et 21 cas déclarés à ce jour pour chaque quorum de 100 00 habitants.

Virus de la grippe – Crédits photo : Pixabay

Pour l’heure seule l’Ouest du territoire national semble épargné pour l’instant contre la varicelle.

Une maladie assez délicate et à surveiller

Bien que 90 % des cas de varicelle ne concernent que les enfants, les adultes également son concernés par cette maladie qui chez les plus grands s’avère très virulente. Très contagieuse, la varicelle est en effet causée par un virus, d’où sa forte propension à la contagion de masse.

Transmissible même par voie respiratoire, par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade ou par contact direct avec ses lésions cutanées sur une personne infectée, la varicelle est pour l’heure uniquement prise en charge par un traitement symptomatique jusqu’à l’achèvement du cycle de réplication du VZV causal.

Source :

Magic Maman





Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline