La pelade - Crédits photo : Pixabay
ActualitésFamille

La pelade : tout sur cette maladie psychologiquement handicapante

Considérée comme l’une des maladies les plus psychologiquement handicapantes, la pelade connait un pic d’incidence en France ces dernières années. C’est quoi la pelade ? Comment se manifeste-t-elle ? Comment la traite-t-on ? Voici compilé l’essentiel des informations à retenir sur ce maladie de la peau.

C’est quoi la pelade au fait ?

Comme nous l’avons si bien mentionné en préambule, la pelade est une maladie de la peau. Sa pathogénicité est mal connue mais elle est caractérisée par la perte de pilosité par plaques d’une zone ou de l’intégralité de l’organe qu’est la peau. Cependant, elle touche préférentiellement le cuir chevelu.

Les symptômes de la pelade

Bien que cette maladie soit plus ou moins grave, surtout sur le plan psychologique, la pelade laisse indemne la zone qu’elle touche. Seulement, il n’y pousse ni cheveu ni poil. En gros elle se manifeste par une chute de cheveux en plaques rondes ou ovales.

Autour de la zone lésée les cheveux restants changent d’aspect et même de structure. Plus cassants, il sont en forme de point d’exclamation et très fins. La littérature médicale parle d’à peine quelques millimètres.

La pelade – Crédits photo : Pixabay

Il peut arriver que l’intégralité des cheveux ou des poils chute. On parle dès lors de pelade décalvante.

Comment est-elle diagnostiquée ?

Sur la base des symptômes évoqués plus haut, une visite d’à peine quelques minutes chez un médecin suffit à diagnostiquer la maladie. Vous-même à la maison pouvez la diagnostiquer, mais pas la prendre en charge, ni la soigner. D’où l’intérêt de lire la suite, qui donne des axes de prise en charge de la pelade.

Comment la traite-t-on ?

La prise en charge de la pelade est basée sur l’utilisation de médicaments topiques à appliquer sur les zones lésées. Ces médicaments contiennent des corticoïdes, qui atténueront les effets de la maladie sur l’organisme et faciliteront la repousse de cheveux ou poils sur la zone intéressée.

La photothérapie a également fait des preuves (quoique timides) dans la prise en charge de la pelade.

Source :

Magic Maman





Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline