AccouchementActualités

Épisiotomie : c’est quoi au juste et à quoi ça sert ?

La délivrance d’un nouveau-né n’est pas toujours un exercice de tout repos. Il peut survenir des incidents durant le travail de grossesse qui obligent le personnel soignant à prendre un certain nombre de décisions, comme celle de faire une épisiotimie en vue d’accroître le diamètre par lequel passera l’enfant et ainsi faciliter sa naissance. Largement répandue et mal comprise, qu’est donc l’épisiotomie et à quoi sert-elle concrètement ?

L’épisiotimie c’est quoi au juste ?

La morphologie de la femme définit en grande partie de quelle manière cette dernière mettra au monde son enfant durant le travail d’accouchement. Si elle jouit d’un bassin suffisamment large l’accouchement se fera sans anicroche en théorie. Dans le cas contraire il faudra trouver un moyen d’accroître artificiellement le diamètre de la filière génitale afin de faciliter le passage du fœtus.

Cette augmentation artificielle porte le nom d’épisiotimie. Elle aide à réduire les risques de déchirure profonde de l’appareil génital durant ne travail d’accouchement.

Medical staff conduct training on the new Complicated OB Emergency Simulator at Travis Air Force Base, Calif., April 11, 2017. Travis has been selected by the Defense Health Agency as one of five installations within DOD to be a pilot base for the new system. The system will provide a standardized platform for training for all levels of clinical staff to promote standardization on patient safety. (U.S. Air Force photo by Louis Briscese)

L’épisiotimie consiste essentiellement à créer une entaille profonde à gauche ou à droite de l’entrée de la vulve. Une fois laccouxhement achevé que devient cette entaille ?

Après l’épisiotimie que se passe-t-il ?

Une fois l’enfant venu au monde, le premier réflexe du médecin obstétricien est de suturer la fente créée pour l’épisiotimie. Cependant, cette suture fait suite à un repos de la zone richement innervée et douloureuse à l’aide d’une bouée en caoutchouc.

Cette dernière empêche les frottements et sensations désagréables ou douloureuses occasionnées par le passage de vêtements où autres accessoires d’hygiène sur des parties généralement enflées au lendemain d’un accouchement.

La suture intervient par la suite mais la partie la plus importante des suites d’une épisiotimie incombe à la jeune mère, qui devra pour éviter des problemes infectieux futurs applique une hygiène stricte à la zone où réalisée l’épisiotimie.

Une hygiène irréprochable

La technique de base pour une hygiène garantie est le bain de siège. Il consiste peu ou prou à nettoyer grâce à une solution antiseptique + de l’eau tiède la zone.

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline