Source : Pixabay. Les crédits liés à l'étude des enfants sont considérables.
ActualitésEnfant

Quel héritage les parents ayant souscrit un prêt étudiant peuvent-ils laisser à leurs enfants ?

La plupart des parents espèrent créer de la richesse au profit de leurs enfants. Ils rêvent d’aider leurs enfants à réussir afin qu’ils puissent transmettre la prospérité à la génération suivante, aux petits-enfants… Malheureusement, l’économie actuelle et le fardeau croissant de la dette des étudiants peuvent faire diminuer ou effacer tout legs que les parents pourraient créer pour leurs enfants.

Une grande partie des rapports sur les prêts aux étudiants génère de gros chiffres. Un taux qui augmente plus vite que l’inflation et le revenu familial. Une nouvelle étude a montré que la dette des étudiants empêchait des générations d’épargner pour des étapes importantes de leur vie.

Les jeunes sont les plus touchés

La génération la plus touchée était les Millennials. L’étude a révélé que 48 % des Millennials remboursaient un prêt pour eux-mêmes ou pour quelqu’un d’autre. Et, à cause de l’énorme dette étudiante, cette génération doit faire attention pour économiser pour d’autres projets de la vie, comme acheter une voiture ou une maison.

Voici une vidéo relatant ces faits :

La dette ne disparaît pas simplement parce que les élèves deviennent des parents. Ils peuvent avoir des dizaines de milliers d’euros de dettes au moment où ils obtiennent leur diplôme. Ils peuvent être optimistes pour sortir de cette dette, car ils sont sur le point d’entrer dans le monde professionnel et de se construire une carrière.

Élever des enfants est un investissement

Élever des enfants prend beaucoup de temps, de patience, d’amour et, bien sûr, d’argent. Un salaire doit couvrir tout, du logement et de la nourriture  à la garde d’enfants et aux frais de transport. Les parents doivent commencer à rembourser leurs prêts étudiants ou à voir la dette augmenter mois après mois.

Après un certain nombre d’années, ils ont 96 % de chances de devoir toujours plus d’argent que ce qu’ils ont contracté au tout début. Et les factures augmentent encore lorsqu’ils vont continuer leur étude à l’université.

Source :

UNest

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline