Source : Pixabay. L'arthrite touche également les enfants.
Actualités

L’apprentissage automatique afin d’éliminer les traitements inutiles pour les enfants atteints d’arthrite

L’algorithme d’apprentissage automatique a permis de classer les enfants atteints d’arthrite en sept types de maladie distincts en fonction de la localisation des articulations douloureuses dans le corps, de manière à prédire l’évolution de la maladie. Cela aiderait les médecins à mieux adapter le traitement afin que les patients susceptibles de développer une forme bénigne de la maladie puissent être épargnés par les médicaments pouvant avoir des effets secondaires graves.

L’arthrite n’est pas seulement une maladie de la vieillesse, elle peut également toucher les enfants, provoquant des douleurs à vie et une invalidité sous ses formes les plus sévères. Heureusement, certains enfants sont bien traités et guérissent de cette maladie.

Faciliter la vie des enfants

Savoir quels patients développeront des formes bénignes de maladie pourrait leur éviter des traitements inutiles. L’outil d’apprentissage automatique développé par Quaid Morris, professeur d’informatique au Centre Donnelly pour la recherche cellulaire et biomoléculaire à l’université de Toronto pour améliorer la vie des enfants atteints de cette maladie.

Voici une vidéo parlant de l’arthrite chez les enfants :

Les chercheurs décrivent une approche informatique basée sur l’apprentissage informatique, une forme d’intelligence artificielle dans laquelle l’ordinateur apprend à reconnaître les schémas récurrents d’un océan de données. L’algorithme a permis de classer les patients en sept groupes distincts en fonction de la structure des articulations.

Les enfants victimes d’arthrite

On estime que 300 000 enfants souffrent d’arthrite rien qu’aux États-Unis. Même si les raisons qui font que les enfants soient touchés par cette maladie, restent encore floues, la maladie survient lorsque le système immunitaire confond les cellules de son propre corps avec des envahisseurs étrangers, attaquant la paroi des articulations pour provoquer un gonflement, une douleur et éventuellement des dommages durables.

Le traitement consiste en des médicaments de plus en plus agressifs et coûteux, à commencer par des antalgiques anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène, puis des médicaments plus puissants, comme le méthotrexate, des stéroïdes et des agents biologiques qui désactivent certaines parties du système immunitaire.

Source :

ScienceDaily

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +