Source : Pixabay. Les enfants aussi sont victimes de vols de données.
Actualités

La tendance inquiétante des données sur des enfants vendues sur le dark web

À quand remonte la dernière fois que vous avez reçu une notification de violation de données, une lettre par courrier concernant une compromission potentielle ou un courrier électronique déclenchant la réinitialisation du mot de passe de l’un de vos comptes ?

Qu’en est-il de vos enfants ? En matière de violation de données, on se concentre presque exclusivement sur les adultes. C’est automatique, instinctif : les données compromises ont un impact sur les clients, les consommateurs, les employés et les dirigeants. On suppose qu’ils doivent être des adultes. Malheureusement, ce n’est pas le cas, loin de là.

Une tendance inquiétante

Les identités et les cartes de paiement compromises ne constituent qu’une partie de la violation de données. Les marchés criminels, cachés sur le dark web, ont des économies entières consacrées à l’achat, à la vente et à la divulgation d’informations volées. Il s’agit d’un travail à plein temps pour les cybercriminels et ils ont construit des plateformes de e-commerce complètes pour le suivre.

Voici une vidéo parlant du dark web :

Par ailleurs, on remarque une nouvelle tendance qui est en train de se développer : les annonces de données compromises appartenant à des enfants. Les données sur les enfants ne sont pas populaires sur le dark web. En fait, c’est presque totalement inconnu. Les fraudeurs sont en affaires pour gagner de l’argent, et dans la plupart des cas, il s’agit de voler et d’exploiter des informations provenant de personnes qui ont de l’argent et qui effectuent des transactions dans le monde, à savoir les adultes.

De nombreux cas de vols

Le premier cas de vols de données des enfants est apparu au début de 2016. Une seule annonce est apparue sur un marché majeur du dark web, indiquant des « SSN pour enfants », contenant des informations sur les parents. Les numéros de sécurité sociale des enfants, servis dans un paquet familial pratique, le tout au prix modique de 10 dollars.

Puis, près d’un an plus tard, à la fin de 2017, une autre liste est apparue. Cette fois-ci, d’un fournisseur différent, sur un marché différent, avec une publicité ciblée. Les nourrissons, âgés de quelques semaines à quelques mois, disposent de moins de données que les adultes, mais ils ont toujours suffisamment d’informations pour les cybercriminels.

Source :

TheNextWeb

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline