Bébé et l'alimentation solide - Crédits photo : Max Pixel
Actualités

Alimentation de bébé : par quels aliments débuter la diversification de ce que mange bébé ?

La diversification de l’alimentation de bébé doit débuter tout doucement, afin qu’il puisse non seulement s’habituer au goût d’autres aliments que le lait (maternel ou artificiel) et surtout comment les consommer. Si elle parait facile de prime à bord, cette diversification pose beaucoup de problèmes aux mamans. Certaines ne savent pas par où débuter, et d’autres tout simplement quand débuter.

Quels aliments introduire en premier lieu ?

6 d’aliments doivent être introduits très tôt dans l’alimentation de votre bébé. L’erreur que certains parents ont commise est celle de n’avoir pas su en amont inculquer la consommation de ces aliments à leurs enfants. Au final, plus grands, ces derniers ne sont tout simplement pas réceptifs à en manger.

Nous parlons bien-sûr là des légumes, des fruits mais également les céréales. Outre ces trois aliments, la viande et le poisson, les laitages et les œufs complètent une liste non exhaustive.

Les étapes de la diversification alimentaire

Puisqu’il s’agit du premier contact de bébé avec des aliments autres que le lait de maman (ou le lait artificiel), il est possible qu’il développe des allergies à l’une des denrées que vous lui donnerez à manger.

Bébé en train de manger – Crédits photo : Pixabay

Pour pallier à une telle déconvenue, il est recommandé d’introduire dans son alimentation de nouveaux aliments un à un. De plus, certains spécialistes recommandent de débuter une diversification alimentaire au plus tôt à son quatrième mois de vie, idéalement au sixième mois. A cet âge bébé est en mesure d’avaler des aliments semi-solides. Soit des fruits ou des laitages, des œufs ou même des légumes.

Nous rappelons que l’introduction de nouveaux aliments doit se faire en complément à une ration journalière de 500 à 750 ml de lait maternel.

Ne brusquez pas votre enfant

La diversification alimentaire d’un enfant se fait au fur et à mesure, et non d’un coup. Apprenez à rester à l’écoute de votre enfant en étudiant ses réactions aux aliments que vous lui proposez de manger et privilégiez ceux qu’il préfère.

Source :

Magic Maman

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline