Pixabay - Claire51700
Actualités

Comment expliquer la crise de la natalité en France ?

C’est un fait : les Français font de moins en moins d’enfants. En effet, notre pays connaît une baisse de la natalité : en 2018, on compte 12 000 naissances de moins que l’année précédente. Cependant, les chiffres sont plutôt rassurants car les naissances remontent légèrement depuis 2015. Retour sur ce phénomène.

Une baisse constante

C’est la quatrième année consécutive pour laquelle la fécondité en France est en dessous de deux enfants par femme. En effet, elle est à 1,87. Depuis 2015, la baisse de la natalité est une réalité dans notre pays. Cependant, les naissances semblent doucement remonter. On a dénombré 20 000 naissances en moins en 2015, 15 000 en 2016, 14 000 en 2017 et 12 000 en 2018. Ce qui, d’après les experts, est plutôt rassurant.

Pour autant, les femmes en âge d’avoir des enfants sont moins nombreuses. En effet, la génération du baby-boom n’est plus concernée par les enfants. En outre, les Françaises ont maintenant des enfants plus tard, avec une moyenne à 30,6 ans contre 29,8 ans il y a dix ans. Cependant, le désir de maternité est toujours aussi fort.

Pixabay – congerdesign

Un désir pas toujours comblé

Quand on les interroge, les femmes ont envie d’avoir deux à trois enfants. Mais elles ne le font que rarement. Il semble que la politique familiale leur soit de moins en moins favorable, ce qui les freine dans leur projet d’enfanter. C’est en tout cas la conclusion de la dernière étude de l’Union nationale des associations familiales.

Cependant, il faut noter que c’est en France que les femmes sont les plus fécondes d’Europe. La crise de la fécondité est une réalité mais ce n’est pas aussi catastrophique que chez certains de nos voisins. D’autant plus que les chiffres remontent doucement mais sûrement d’année en année.

Il faudra attendre le bilan de l’année 2019 pour tirer des conclusions sur la natalité en France. À suivre donc…

Source :

Parents

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline