La loi alimentation frappe fort les supermarchés aux promotions agressives - Crédits photo : Flickr
ActualitésFamille

Loi alimentation 2019 : fini les promotions sauvages

En janvier 2018 Nutella a eu droit à de la publicité gratuite après avoir été à l’origine d’une campagne promotionnelle qui fît couler beaucoup d’encre. En effet la marque avait abaissé le prix de son produit phare, la pâte à tartiner éponyme, de 70 %. Ce qui avait eu pour conséquence d’attirer des foules gigantesques en rayon pour se ravitailler à moindres frais. La Loi alimentation de 2019 légifère désormais sur les promotions des produits alimentaires. Les promotions sauvages seront interdites désormais.

Une question de santé publique avant tout

Dans un article publié peu de temps après l’affaire Nutella, le site ami VivreDemain rappelait en détail la composition de la pâte à tartiner Nutella.

Concrètement dans un pot de Nutella de 400 grammes on retrouve essentiellement 58 % de sucre en poudre brut. Le reste est constitué d’huile de palme, de la poudre de lait écrémé et des noisettes. Moins de 10 % d’un pot de Nutella contiendraient du cacao. Pourtant c’est cette teneur en cacao qui est tant mise en avant par le géant de l’agro-alimentaire dans les publicités.

Composition d’un pot de Nutella – Crédits photo : VivreDemain

En somme, consommer du Nutella c’est bon, mais absolument pas bien pour la santé. Les dégâts de l’huile de palme sont connus, de même que ceux d’une consommation excessive de sucre. Diabète, hypertension et même cancers.

Du coup, l’affaire Nutella est devenue une question de santé nationale, raison pour laquelle l’État a décidé de statuer cette année en faveur de l’interdiction des promotions sauvages de ce type de produits.

Les promotions sauvages interdites par la Loi alimentation

Entrée en vigueur le 1er janvier au même moment que les mesures fiscales et salariales sensées améliorer le pouvoir d’achat des Français, la Loi alimentation 2019 prévoit de statuer à un maximum de 34 % les promotions relatives aux produits alimentaires.

Fini donc les trop bon plans dont raffolaient les consommateurs, et qui ont abouti à des émeutes en supermarché en 2018.

Source :

Magic Maman





Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline