Les bébés ne parlent pas et ne sont donc pas en mesure de communiquer clairement leurs ressentis et besoins à leurs parents. Cela rend la tâche difficile à ces derniers qui doivent parfois jouer aux devinettes pour comprendre leur enfant, surtout lorsqu’ils sont peu expérimentés. Pourtant, il est tout à fait possible d’appréhender votre bébé en l’observant. Son langage corporel, ses cris, ses pleurs, sa gestuelle et sa posture sont autant d’éléments révélateurs sur ses besoins. Pour vous aider à mieux cerner votre petit enfant et pouvoir le satisfaire, découvrez ici quelques astuces et conseils pratiques.

Comprendre votre bébé en suivant son évolution

Même si tous les bébés sont différents de par leur tempérament et caractère, leur développement suit des phases d’évolution qui leur sont communes. Celles-ci dépendent de leur âge. Pour preuve, un bébé de 2 mois ne s’exprimera pas comme un autre de six mois ou d’un an. De même, les besoins d’un nouveau-né d’un mois ne seront pas les mêmes que ceux d’un nourrisson de 4 ou 8 mois. C’est en cela qu’une application pour suivre l’évolution de son bébé se révèle être d’une grande utilité pour mieux le comprendre.

Cet outil d’aide à la compréhension des tout-petits permet aux parents de bien suivre l’évolution de leur enfant et de mieux comprendre ses réactions pour l’accompagner efficacement dans sa croissance. Il leur fournit de précieux conseils et leur donne des informations sur les notions telles que :

  • le développement de la motricité générale,
  • les soins de l’enfant,
  • le développement socio-comportemental,
  • les maladies infantiles,
  • le développement du langage,
  • les vaccins et médicaments,
  • le développement de la motricité fine.

L’utilisation d’un tel dispositif leur permet surtout de comprendre chaque étape de développement de leur bébé et même de prendre de l’avance sur celles à venir. Ils sauront ainsi à quoi s’attendre comme réactions de la part de leur enfant face aux différentes situations.

Comprendre évolution bébé

Comprendre bébé : décrypter ses pleurs

Les pleurs représentent le moyen de communication par excellence des nourrissons. Ils peuvent pleurer pour tout et n’importe quoi. Cependant, leurs sanglots sont variés et bien distincts selon les circonstances. Chacun d’eux exprime une émotion ou un besoin spécifique. Il vous revient de les discerner pour véritablement bien y répondre. Parmi eux, on distingue les cris d’appel, de douleur, de faim, d’inconfort ou encore de sommeil.

Reconnaître les différents types de pleurs du bébé

Les pleurs d’appel durent environ 5 à 6 secondes et sont entrecoupés par des pauses. Leur but est d’attirer l’attention de l’entourage ou d’interpeller les parents. Quand le bébé fait ces complaintes, c’est pour exprimer son besoin d’attention. En revanche, les cris de faim veulent tout simplement dire que votre bout de chou est affamé.

Ils sont similaires au cri d’appel, mais s’intensifient rapidement, quitte à devenir hystériques lorsque vous ne vous manifestez pas vite. Le bébé peut parfois les accompagner d’une agitation de ses bras et tourner sa tête dans tous les sens.

Par ailleurs, les pleurs de douleur sont l’expression de la souffrance. Ils sont le plus souvent très sonores et constants avec parfois des pics aigus quand l’intensité de la douleur augmente. Quant aux cris physiologiques, ils découlent d’un inconfort créé par exemple par le fait d’uriner, de faire des selles ou des gaz. Dans ce cas de figure, le bébé pleurniche tout en émettant de petits cris.

Décrypter les pleurs du bébé

D’un autre côté, les pleurs d’inconfort expriment le défaut d’aisance du bébé, mais aussi son irritation. Ce sont des cris accompagnés d’agitation des bras, des jambes ou encore du dos. C’est le moment de vérifier la couche de votre enfant, de vérifier s’il n’est pas trop couvert ou encore s’il n’a pas plutôt froid.

En ce qui concerne les pleurs de sommeil, ils sont peu sonores et ressemblent à des gémissements. Ils sont le plus souvent suivis par un bâillement et par des gestes comme le frottement des yeux et des oreilles. Par contre, les pleurs d’ennui sont bien bruyants. Ils traduisent la frustration et l’ennui de l’enfant. Changer d’environnement peut arrêter ces cris. Pour ce faire, faites le tour des pièces de la maison, allez dans le jardin, amenez-le faire une promenade en poussette ou en voiture.

Décoder le langage corporel du bébé pour mieux le comprendre

Le langage corporel permet également au bébé de communiquer ses besoins. Il fournit de précieuses informations sur son état et son humeur pour vous permettre de réaliser les bonnes actions. Il s’agit en général de réflexes, et par conséquent de réactions inconscientes.

Les gestes du bébé

Ainsi, lorsque votre bébé de moins de 2 mois courbe le dos, cela peut être une réaction due à la douleur causée par exemple par les coliques. S’il le fait pendant qu’il mange, c’est plutôt un signe de reflux. En revanche, après le repas, ce mouvement involontaire de dos arqué marque son état de satiété. Il peut également traduire la fatigue ou la mauvaise humeur chez les bébés âgés de plus de deux mois.

On remarque par ailleurs que les tout-petits ont parfois tendance à serrer le poing. Ce geste exprime le plus souvent qu’ils ont faim. C’est également le cas lorsqu’ils sucent intensément leur pouce. Si votre enfant effectue ce mouvement, vous devez songer à le nourrir. Si par contre il a le poing détendu après le repas, cela veut tout simplement dire qu’il est rassasié.

Comprendre les moments de calme du bébé

D’un autre côté, soulever les jambes est l’un des réflexes qu’ont les nourrissons lorsqu’ils ont des coliques. Ce geste inconscient leur permet d’atténuer leurs douleurs. Dans ce cas par exemple, vous pouvez soulager votre bébé en lui faisant un massage du ventre.

Tout comme les adultes, les tout-petits peuvent manifester leur surprise en secouant le bras. Ce réflexe peut également traduire leur peur. C’est le plus souvent le cas lorsqu’un bruit fort perturbe le calme du bébé ou lorsqu’on allume une lampe dont la lumière est trop vive pour les yeux tout neufs de ce petit être. Dans ces cas, réconfortez-le en lui parlant doucement, en le blottissant contre vous ou encore en le caressant.

Comprendre les besoins de son bébé

Suivre l’évolution du bébé par ses sons

Les sons en disent long sur les besoins des bébés. De 0 à 4 mois, ces derniers ne peuvent pas encore s’exprimer avec des mots utilisés par les adultes. Les sons qu’ils émettent font partie des réflexes primaires et sont pratiquement les mêmes chez tous les nourrissons de cette tranche d’âge, quelles que soient leurs origines.

Ainsi, les nouveau-nés expriment un son particulier lorsqu’ils ont faim. Dès la 6e semaine, un nouveau peut apparaître et signifier un soupir vigoureux qui traduirait un état d’inconfort chez le bébé. Dans le même temps, un cri provoqué par le réflexe de contraction des muscles abdominaux exprime la présence des gaz dans son bas ventre. À partir de la 12e semaine, votre bébé va vous exprimer clairement par un cri qu’il a soif. Il en est de même qu’il sentira ses dents poussées.

En définitive, pour comprendre votre bébé, vous devez connaître ce que traduisent ses sons, son langage corporel et ses différents pleurs. Suivre son évolution demeure cependant la meilleure manière de le cerner, de comprendre ses réactions, de les anticiper et de l’accompagner dans son développement.

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici